Bienvenue sur le forum de votre faculté !
Degemer-mad war poull-kanna o rannskol !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Encore un drame de l'alcoolisme dans le Sud-Finistère…

Aller en bas 
AuteurMessage
Apollodore
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 295
Promo : prof
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Encore un drame de l'alcoolisme dans le Sud-Finistère…   Sam 06 Mai 2006, 13:21

Source maville.fr

Un projet d'éoliennes sur le Clem à Douarnenez

Transformer le porte-avions en une plateforme offshore pour produire de l'hydrogène. Tel est le projet de Génération écologie.
Le Clemenceau, au mouillage en baie de Douarnenez. Et qui plus est, station-service en hydrogène, carburant d'avenir des petits bateaux de pêche. Ce n'est pas de la science-fiction, ni un projet illuminé, mais la proposition de Stéphane Métayer, porte-parole de Génération écologie et consultant pêche et environnement. Cet ancien marin de commerce, spécialisé aujourd'hui dans toutes les questions liées à l'environnement, la pêche et l'énergie, estime que le Clem pourrait, en effet, être réhabilité comme base éolienne en baie de Douarnenez, afin de produire de l'hydrogène. « Il serait possible d'installer trois éoliennes hélicoïdales pour produire trois mégawatts. Mais comme un bateau au mouillage bouge autour de son amarre, le transfert de cette électricité à terre serait compliqué et coûteux, d'où l'idée de le transformer en hydrogène. »
L'hydrogène, selon Stéphane Métayer, est un carburant d'avenir. « J'ai travaillé en Islande, pays qui développe des programmes pour transformer son électricité, produite par la géothermie, en hydrogène. Des industriels importants comme Daimler-Benz ou Shell se penchent sur la question. En Allemagne, la marque BMW serait prête à sortir une gamme de voiture à hydrogène, mais le réseau de distribution ne suit pas. »

Énergie non polluante et peu chère
Si dans les voitures, les bombonnes d'hydrogène prennent beaucoup de place, limitant l'autonomie, les bateaux se prêtent bien à l'emploi de cette énergie propre « et beaucoup moins dangereuse qu'on ne le croit. En tous les cas pas plus que le GPL », assure Stéphane Métayer. Les techniques de stockage sont d'ailleurs les mêmes qu'avec le gaz.

Cette énergie renouvelable est d'autant plus intéressante qu'elle est facile à produire, non polluante et peu chère pour les pêcheurs (environ 70 centimes par équivalent litre de gasoil). Problème : il n'existe actuellement pas de bateaux propulsés par des moteurs à hydrogène. Même si les Islandais, toujours eux, ont des projets en la matière.

La production d'hydrogène sur le Clem pourrait, selon les calculs du consultant, générer 4 millions d'euros de recettes, « quand le démantèlement du porte-avions va coûter plus de 50 millions ». Selon Stéphane Métayer, en mer, l'amiante ne pose pas de problème car « il n'y a pas de risques de poussières en raison de l'humidité ». En outre, les entreprises prévues pour la démolition travailleront tout de même à vider le bateau, celles de construction navale seront appelées pour sa réhabilitation, sa stabilisation et sa transformation en station-service flottante.

Tout bien réfléchi, ce projet un peu fou est tout à fait dans l'air du temps des économies d'énergies. C'est pourquoi, au final, Stéphane Métayer et Génération écologie, se réjouissent du retour du Clem. Et si leur idée, proposée au ministère de la Défense et à Matignon, ne voyait pas le jour, ils se consoleront avec la création d'un site de démantèlement de navires militaires et de commerce, « appelé de nos voeux depuis longtemps », rappelle Stéphane Métayer.

Laurent FRÉTIGNÉ.
Le « Clemenceau » est actuellement au large du Maroc. Au mouillage en baie de Douarnenez, il pourrait devenir une plateforme éolienne, dont l'électricité serait transformée en hydrogène, carburant d'avenir des bateaux de pêche. Tel est le projet pas si fou que cela de Stéphane Métayer, porte-parole de Génération écologie.

_________________
On vouvoie le Paradis et on tutoie l'Enfer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Encore un drame de l'alcoolisme dans le Sud-Finistère…
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le drame de la Fin des Temps, merveilleux Sermon !
» Beaumarchais et le drame bourgeois
» Le traitement miracle contre l'alcoolisme existe
» L'enseignement de la prière dans l'Evangile
» Dispositif à action direct dans le logement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le reste :: La buvette-
Sauter vers: