Bienvenue sur le forum de votre faculté !
Degemer-mad war poull-kanna o rannskol !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Onfray-Heidegger, ou Platon-Antisthène, cherchez l'intrus…

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Chloé
Ancien
avatar

Nombre de messages : 175
Age : 34
Promo : M2 Dynamiques Identitaires mention histoire
Date d'inscription : 24/08/2005

MessageSujet: Re: Onfray-Heidegger, ou Platon-Antisthène, cherchez l'intrus…   Sam 09 Sep 2006, 13:14

Li a écrit:

Sinon, je pense que mes messages sont aussi intéressants que les votres. Vos commentaires sur le foot (le Stade Brestois a fait match nul hier soir et pointe à la dernière place. Est-ce de la conséquence de votre aigreur Apollodore? Basketball ), et vos consternants messages d'amour à Jean-Claude Gardes que vous laissez trainer sur ce forum, ne me semblent pas voler très haut, eux non plus
Mon(ma) cheri(e),
Et que penses tu de mes messages d'amour pour toi ?
Si tu es consterné qu'on puisse dire de temps en temps le respect et l'admiration qu'on a pour les gens, comment va t-on faire pour assumer pleinement notre amour ? flower
Je sais que je dois etre lucide et me rendre à l'évidence : je suis pour toi un fantasme, une image. Mais si tu veux concrétiser notre amour, il faudra que tu en apprennes plus sur moi : je suis moi aussi une demonstrative...en politique comme en foot !
Je te schtroumpfe de tout mon coeur... smurfin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bast256
Ancien
avatar

Nombre de messages : 265
Promo : Antédiluvienne
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: Onfray-Heidegger, ou Platon-Antisthène, cherchez l'intrus…   Sam 09 Sep 2006, 13:44

ah il y a sérieux et sérieux aussi...
la buvette c'est pour se détendre donc qu'on y trouve des discussions de bistrot c'est normal, après tout c'est la buvette, des posts constructif ou non on s'en fiche c'est pour l'atmosphère, la déconnade ou plus sérieusement nos passions et autres sujets qui ne rentre pas dans d'autre catégories que nous y postons.
par contre le reste du forum, dont les catégories ont un but bien définie, est beaucoup moins propice à des posts non constructifs
ce n'est pas pour paraitre rabat joie mais imaginons que quelqu'un vienne sur ce forum pour s'informer (je rappel au passage que c'est le but même de se forum hein quand même rambo ) et que sur le sujet qui l'intéresse ou sur lequel cette personne est venu chercher des informations il/elle tombe sur 5 pages de posts complètement dénué d'intérêt ne reflétant que le désaccord entre un certain nombre de personne sur un sujet tout à fait différent que celui évoqué à la base!
je suppose que cette dites personne ne remettra guère les pieds ici ou ne considérera pas les informations comme sérieuses ou du moins trop difficile à trouver sans avoir à faire à des dialogues particulièrement lourd qui plombe l'ambiance!
donc je le demande, vous (Li?) voulez plomber le forum?
et dans ce cas dans quel but?
dois je rappeler qu'il n'est pas ici question de personnes qui se sont fait remarquer durant un certain épisode de l'an passé contre d'autres aux idées divergente mais un lieu d'échange d'information ou autre à but lucratif entre étudiants et professeurs lambda?
sur ce merci de rendre ce lieu si conviviale... cheers

_________________
Bastien
Ancien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://facultesegalen.forumactif.com
marie des 4 vents
Ancien
avatar

Nombre de messages : 55
Promo : master 1 anglais bis
Localisation : Kirkbymoorside, North Yorkshire, Yorkshire, Angleterre, Grande-Bretagne, Europe, Monde
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: Onfray-Heidegger, ou Platon-Antisthène, cherchez l'intrus…   Sam 09 Sep 2006, 15:10

bast256 a écrit:
mais un lieu d'échange d'information ou autre à but lucratif entre étudiants et professeurs lambda?
sur ce merci de rendre ce lieu si conviviale... cheers
"A but lucratif", Ca y est, Bast256 tu as avoué!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mariedes4vents.canalblog.com
bast256
Ancien
avatar

Nombre de messages : 265
Promo : Antédiluvienne
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: Onfray-Heidegger, ou Platon-Antisthène, cherchez l'intrus…   Sam 09 Sep 2006, 16:08

moui enfin là lucratif n'est pas à prendre au sens financier mais plus au sens culturel ^^'
j'aurais du mettre culturel d'ailleurs Rolling Eyes

_________________
Bastien
Ancien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://facultesegalen.forumactif.com
Victor Segalen
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 147
Promo : à l'ouest
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Onfray-Heidegger, ou Platon-Antisthène, cherchez l'intrus…   Sam 09 Sep 2006, 19:01

Li a écrit:
en effet, certains messages ont tendance à disparaître comme par enchantement Shit )

Si tu étais sagace, tu verrais que les messages sont déplacés, pour les hors-sujets ou verrouillés, pour ceux qui dépassent vraiment les limites de la c*******. Le seul sujet qui a été supprimé jusque-là, c'en était un de Jean-Marie. Mr. Green

_________________
Audi, vide, tace, si tu vis vivere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Li
Moins nouveau


Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: Onfray-Heidegger, ou Platon-Antisthène, cherchez l'intrus…   Sam 09 Sep 2006, 19:24

Salut Dao pig
Plus ça va, plus tu me fais penser à "Rochard", l'un des personnages du roman Uranus de Marcel Aymé geek . Je tiens à préciser que cette référence est labélisée 100% "culturelle" Mr. Green et j'invite tous ceux qui n'auraient pas encore lu cet excellent bouquin à s'y plonger très vite Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bast256
Ancien
avatar

Nombre de messages : 265
Promo : Antédiluvienne
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: Onfray-Heidegger, ou Platon-Antisthène, cherchez l'intrus…   Sam 09 Sep 2006, 19:31

100% culturel et 100% hors sujets... ^^'

_________________
Bastien
Ancien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://facultesegalen.forumactif.com
Chloé
Ancien
avatar

Nombre de messages : 175
Age : 34
Promo : M2 Dynamiques Identitaires mention histoire
Date d'inscription : 24/08/2005

MessageSujet: Re: Onfray-Heidegger, ou Platon-Antisthène, cherchez l'intrus…   Sam 09 Sep 2006, 19:36

Li a écrit:
Salut Dao pig
Plus ça va, plus tu me fais penser à "Rochard", l'un des personnages du roman Uranus de Marcel Aymé geek . Je tiens à préciser que cette référence est labélisée 100% "culturelle" Mr. Green et j'invite tous ceux qui n'auraient pas encore lu cet excellent bouquin à s'y plonger très vite Very Happy
Plus ca va plus tu semble aigri chéri(e) bibi(e), I love you cette tendance à etre méchant avec tout le monde et à tenter d'intimider et d'humilier ton prochain m'inquiete. Tu veux qu'on en parle ? flower
Malgré tout ca, je te schtroumpfe de plus en plus fort... smurfin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Segalen
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 147
Promo : à l'ouest
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Onfray-Heidegger, ou Platon-Antisthène, cherchez l'intrus…   Sam 09 Sep 2006, 19:38

Bah en ce moment je suis sur une référence tout aussi culturelle, le fameux 宮本 de Yoshikawa. Je vous le conseille d'ailleurs grandement. En version originale il n'est pas très difficile, mais vous trouverez facilement les deux tomes intitulés en français La pierre et le sabre et La parfaite lumière. Ensuite, il se pourrait bien que je lise Uranus afin d'approfondir ma connaissance du personnage de Rochard.

Toutefois après quelques recherches sur la toile, il m'apparait que ledit personnage hérite de traits de caractère également inhérents à quelqun sur ce forum. J'entend quelqun ignorant de la bienséance au point de ne se point présenter tant sur le forum qu'à la faculté.

_________________
Audi, vide, tace, si tu vis vivere


Dernière édition par le Sam 09 Sep 2006, 19:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Li
Moins nouveau


Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: Onfray-Heidegger, ou Platon-Antisthène, cherchez l'intrus…   Sam 09 Sep 2006, 19:56

Antisthène a écrit : "Il faut mieux avoir affaire aux corbeaux qu'aux flatteurs, car ceux-ci dévorent les morts et ceux-là les vivants". Là je suis un peu dans le sujet n'est-ce pas? Laughing
flower smurfin pig flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloé
Ancien
avatar

Nombre de messages : 175
Age : 34
Promo : M2 Dynamiques Identitaires mention histoire
Date d'inscription : 24/08/2005

MessageSujet: Re: Onfray-Heidegger, ou Platon-Antisthène, cherchez l'intrus…   Sam 09 Sep 2006, 20:00

Li a écrit:
Antisthène a écrit : "Il faut mieux avoir affaire aux corbeaux qu'aux flatteurs, car ceux-ci dévorent les morts et ceux-là les vivants". Là je suis un peu dans le sujet n'est-ce pas?
En plein dedans en effet.
Larousse a écrit :
Corbeau(x) : 3. Auteur de lettres ou de coups de téléphone anonymes et comportant des menaces
Merci d'éclairer ma vie de ton erudition et de ton courage... I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Li
Moins nouveau


Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: Onfray-Heidegger, ou Platon-Antisthène, cherchez l'intrus…   Sam 09 Sep 2006, 20:20

Là pour le coup, "tu es hors-sujet" comme dirait Bast256, chère Chloé smurfin . Mais pour rebondir sur ta remarque et pour recoller au sujet (voyez, je fais des efforts albino ), je pense qu'Antisthène faisait référence aux cuicuis, parce que trouver un téléphone dans la Grèce de l'époque, c'était plutôt coton Laughing . Tiens en parlant de courage, tu n'es finalement pas parvenue à faire virer Fabrice Bouthillon de la fac Ségalen? dwarf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloé
Ancien
avatar

Nombre de messages : 175
Age : 34
Promo : M2 Dynamiques Identitaires mention histoire
Date d'inscription : 24/08/2005

MessageSujet: Re: Onfray-Heidegger, ou Platon-Antisthène, cherchez l'intrus…   Sam 09 Sep 2006, 20:41

Li a écrit:
je pense qu'Antisthène faisait référence aux cuicuis, parce que trouver un téléphone dans la Grèce de l'époque, c'était plutôt coton Laughing .
Quel humour ! I love you

Citation :
Tiens en parlant de courage, tu n'es finalement pas parvenue à faire virer batman de la fac Ségalen?
Bon alors la ca suffit, je veux bien prendre tout ca à la rigolade mais la tu vas trop loin.
D'abord, puisque je suppose que tu fais allusion aux evenements du printemps dernier, Bast a été clair, ce forum n'est pas un lieu pour regler de vieux comptes.
Et veux tu vraiment qu'on parle du courage qu'on a eu toi et moi dans cette période ? Je n'ai de lecons à recevoir de personne la dessus, surtout pas de quelqu'un qui est trop lache pour assumer ses convictions.
Moi je n'ai gardé aucune rancoeur de cette période, et je constate que ceux qui ne s'en remettent pas sont les perdants. Ceux qui n'ont jamais pu assumer que notre courage de respecter leurs souhaits, opposés aux notre, ait conduit à leur défaite.
Sur ta volonté de garder ton anonymat, ne me parle pas de représailles éventuelles, aucun anti-blocus n'en a jamais subi et j'ai surement risqué plus gros que toi en allant contre mon propre camp et contre mes propres convictions pour assumer mon role d'élue.

Et non effectivement je ne suis jamais parvenue à "virer" le professeur que tu cites puisque je n'ai jamais essayé. Je précise que je ne cite pas son nom parce que google est efficace et qu'il mérite une autre réputation que celle de produire des étudiants comme toi.
Contrairement à toi mon cher Li, je respecte les enseignants.
J'ai pris à plusieurs reprises des décisions politiques qui étaient dictées par un contexte, et que je ne regretterai jamais.
Mais tu as prouvé depuis longtemps ton incapacité à évaluer les contextes.
Je n'ai surement pas à rougir de mon courage devant quelqu'un comme toi qui a pour seul investissement citoyen, la mechanceté gratuite, bien cachée derriere un écran d'ordinateur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Li
Moins nouveau


Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: Onfray-Heidegger, ou Platon-Antisthène, cherchez l'intrus…   Sam 09 Sep 2006, 21:13

Tu sais très bien qu'il y a eu des représailles suite à cette histoire Evil or Very Mad et qu'il y a des poursuites en cours dans cette affaire. Quant au prof en question, "que tu respectes" Laughing Laughing , il serait certainement ravi de le savoir Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloé
Ancien
avatar

Nombre de messages : 175
Age : 34
Promo : M2 Dynamiques Identitaires mention histoire
Date d'inscription : 24/08/2005

MessageSujet: Re: Onfray-Heidegger, ou Platon-Antisthène, cherchez l'intrus…   Sam 09 Sep 2006, 21:18

Citation :
Tu sais très bien qu'il y a eu des représailles suite à cette histoire Evil or Very Mad et qu'il y a des poursuites en cours dans cette affaire.

Si tu fais allusion à ton pote, si c'est ca des "représailles" il y en a eu dans les deux sens
Si tu parles d'autre chose, ben expliques...

Citation :
Quant au prof en question, "que tu respectes" Laughing Laughing , il serait certainement ravi de le savoir
Non bien sur il se fout de mon avis, je n'ai meme pas été son étudiante. Mais il fallait bien que je te le précise, je ne peux pas te laisser me calomnier...
Bref, evidemment tu réponds à coté...je ne m'attendais pas à mieux de ta part
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollodore
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 295
Promo : prof
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: Onfray-Heidegger, ou Platon-Antisthène, cherchez l'intrus…   Sam 09 Sep 2006, 21:42

Mon Cher Li,
Concernant les "poursuites", je dois être fort mal informé (comme vous le dites d'ailleurs souvent vous même) car pour ma part, je n'ai jamais entendu parler de quelques représailles que ce soit, si ce n'est à l'égard du collègue dont vous parlez, et c'était sur l'autre forum, au sujet d'une rumeur dénuée du moindre fondement concernant un blâme (vous retrouverez cela sans difficulté, j'imagine). Si vous connaissez d'autres cas plus réels qui ne seraient pas venus à ma connaissance, puisque je suis mal informé de ce qui se passe VRAIMENT à Segalen, contrairement à vous, je vous prie de me les faire connaître et je précise que toutes formes de représailles avérées, d'où qu'elles viennent, méritent selon moi une sanction à hauteur de l'outrage. Cela dit, si cela concerne de mesquines représailles en matière de correction, par exemple, d'une part un dispositif assez précis, visant aussi bien l'écrit que l'oral, a été mis en place pour les examens de cette année et d'autre part, j'ai eu en effet pour ma part à répondre de vive voix à certains "fantasmes" ou à certaines suspicions, peut-être parfois légitimes, mais qui n'ont pas, là encore à ma connaissance, donné lieu à des "poursuites" réelles, tout simplement parce qu'elles se sont finalement révélées infondées après coup.
Pour le reste, c'est-à-dire votre dernier message à moi destiné, après mûre réflexion, je vous dirai la chose suivante:
vous agissez depuis un certain temps sous un confortable anonymat,
derrière lequel je ne puis pour ma part me dissimuler. Ceci a une
conséquence: dans vos attaques d'une violence de plus en plus
débridée, vous ne portez pas simplement atteinte à ma personne — ce
dont à la limite mon amour-propre se remettrait facilement — mais
aussi à ma fonction, ce qui est à mes yeux bien plus grave, surtout
dans la mesure où vous êtes, si j'ai bien compris, étudiant à l'UFR
Lettres et Sciences Sociales. Or, je ne saurais, es-qualité, tolérer
que soient à nouveau proférés de tels propos à mon égard, qui
dépassent de très loin le cadre de la liberté d'expression, quelle que
soit la nature de nos divergences par ailleurs.
C'est pourquoi je vous prie de bien vouloir cesser immédiatement de
parler sur ce ton, à moi comme aux autres d'ailleurs, sans quoi je
me verrais contraint d'une part de demander solennellement aux
administrateurs de ce forum de vous en bannir définitivement et
d'autre part de faire officiellement une demande de récupération
d'adresse IP, afin de donner à notre affaire les suites
disciplinaires qui s'imposeraient alors (oseriez-vous me dire tout cela en face, en plein Hall
de la Fac ? Eh bien ici c'est pareil, sauf que vous identifier est un
peu plus compliqué, puisque vous nous abreuvez en quelque sorte de
"lettres anonymes") .
Ceci est un ultime avertissement, rendu d'autant plus nécessaire
qu'en votre absence ce forum jouissait d'une extraordinaire sérénité…
Vous allez sans doute — je m'y attends — hurler à l'argument
d'autorité, mais justement, c'est (une part infime, mais une part
quand même de) l'autorité de ma fonction qui est en jeu ici… Vous souhaitez entraîner vos interlocuteurs dans un jeu pervers d'invectives qu'ils ne peuvent en conscience pas trop jouer, et en tout cas pas trop longtemps. Si vous souhaitez dorénavant vous adresser à moi, autrement que pour traiter de questions universitaires "impersonnelles", je vous prie de vous présenter à mon bureau, ce sera plus simple pour tout le monde.

_________________
On vouvoie le Paradis et on tutoie l'Enfer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Li
Moins nouveau


Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: Onfray-Heidegger, ou Platon-Antisthène, cherchez l'intrus…   Dim 10 Sep 2006, 02:12

Cher Apollodore,
Voici une nouvelle qui vous réjouira mais dont vous vous doutiez certainement déjà en m'envoyant votre message: J'ai reçu un avertissement de Dao (antérieur à votre message) qui me signifie ceci: "Aussi, le bannissement apparait désormais irrémédiable, a moins que tu ne t'amende publiquement et que tu n'adresse des excuses personnelles et par écrit (sur papier j'entend) aux trois personnes visées par tes calomnies."
Le problème avec Dao, c'est qu'il est juge et parti. S'il me menace de me casser la gueule dans le hall de la fac, personne ne s'en offusque et ne lui demande de "s'amender publiquement" clown . S'il affirme que les insultes racistes qui sont crachés à la gueule de certains (dont la mienne) dans les locaux de Segalen constituent une "broutille", pas de condamnation officielle ! Vous même ne réagissez pas à ces propos, ce que je trouve scandaleux, surtout en votre qualité de prof que vous remettez une fois de plus sur le tapis ce soir. Est-ce d'ailleurs en votre qualité d'enseignant de Segalen que vous avez raillé ma famille ce matin sur ce même forum? Si oui, ceci constituera certainement un élément à décharge envers moi lors des fameuses sanctions disciplinaires dont vous me menacez (sur la base de ces mystérieuses attaques d'une violence débridée dont vous parlez). En replongeant dans les archives de l'autre forum comme vous me le conseillez, j'ai constaté que vous vous en prenniez vous aussi avec une certaine violence au président de l'université. J'ignore si le président Bodéré vous a accusé, à l'époque, de calomnies envers lui comme vous le faites avec moi?
Vous me reprochez mon anonymat, mais finalement vous et moi ne faisons que jouer avec des images. Moi avec un masque et vous avec une fonction. Vous brouillez les cartes sur ce forum avec votre statut universitaire et votre simple rôle de "forumeur". Dès que vous vous sentez en difficulté, vous sortez de votre manche votre statut professionnel. Au final, vous n'êtes guère plus courageux que moi.
Concernant des attaques envers le philosophe que vous êtes, disons que vous en avez fait autant avec V.F. sans que cela vous perturbe outre mesure. Je ne continue pas plus en avant cet argumentaire, histoire de ne pas donner trop de boulot à smurfin qui vous aidera à décortiquer cette réponse.
Bonne soirée à tous et vive Marcel Aymé! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bast256
Ancien
avatar

Nombre de messages : 265
Promo : Antédiluvienne
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: Onfray-Heidegger, ou Platon-Antisthène, cherchez l'intrus…   Dim 10 Sep 2006, 12:39

ah tiens
salut Li

_________________
Bastien
Ancien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://facultesegalen.forumactif.com
Apollodore
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 295
Promo : prof
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: Onfray-Heidegger, ou Platon-Antisthène, cherchez l'intrus…   Dim 10 Sep 2006, 12:53

Bon, pas envie de répondre à tout ça, on tourne en rond. Pas envie de rectifier chaque amalgame puisque la moindre phrase de ma part deviendrait prétexte à un autre amalgame. Il y a systématiquement entre ce que j'écris et ce que vous comprenez (ou feignez de comprendre?), Li, une distance de plus en plus abyssale, et on finit par atteindre les limites du langage.
Comme il y a des choses bien plus utiles à faire sur ce forum que continuer ainsi un tel dialogue de sourds, pour ma part je mets purement et simplement un terme à cette discussion, et renvoie tout le monde au règlement de ce forum, en invitant les autres participants à ce "débat" à laisser tomber et à penser à autre chose…
Juste une dernière chose: Uranus est en effet un très bon livre, quittons-nous au moins sur cet ultime accord…

_________________
On vouvoie le Paradis et on tutoie l'Enfer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alcibiade
Moins nouveau


Nombre de messages : 14
Localisation : L3 philosophie
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: Onfray-Heidegger, ou Platon-Antisthène, cherchez l'intrus…   Mar 12 Sep 2006, 19:10

eh ben! moi qui avais pensé (naïvement certes) qu'un topic intitulé comme celui-là était propice à parler de philosophie... affraid affraid Laughing Sinon, pour revenir à ma première question, sur le sens de l' "histoire de l'être" chez heidegger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alcibiade
Moins nouveau


Nombre de messages : 14
Localisation : L3 philosophie
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: Onfray-Heidegger, ou Platon-Antisthène, cherchez l'intrus…   Mer 20 Sep 2006, 10:19

Bon, tant pis... Sad c'est pas vraiment l'endroit de toute façon... Sinon, juste une petite question à Apollodore: est-ce vrai comme je l'ai entendu que les sections lettres classiques et philosophie de l'ubo étaient menacées à très court terme (2 ans) de disparaître? C'est une étudiante en lettres classiques qui m'a rapporté les propos tenus en cours d'un prof de grec... J'espère que ce ne sont que des rumeurs infondées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollodore
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 295
Promo : prof
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: Onfray-Heidegger, ou Platon-Antisthène, cherchez l'intrus…   Mer 20 Sep 2006, 10:45

alcibiade a écrit:
Bon, tant pis... Sad c'est pas vraiment l'endroit de toute façon... Sinon, juste une petite question à Apollodore: est-ce vrai comme je l'ai entendu que les sections lettres classiques et philosophie de l'ubo étaient menacées à très court terme (2 ans) de disparaître? C'est une étudiante en lettres classiques qui m'a rapporté les propos tenus en cours d'un prof de grec... J'espère que ce ne sont que des rumeurs infondées
Pour la question de fond sur l'histoire de l'être, j'y reviendrai, le sujet (= topic) étant "miné".
Pour les menaces pesant sur les Lettres Classiques et la Philosophie, eh bien c'est un refrain qui réapparaît à chaque nouvelle campagne d'habilitation (autrement dit, à chaque fois que nous demandons au Ministère de pouvoir délivrer des diplômes). La dernière fois, c'était pareil, et on est passés sans encombres. Le nombre d'étudiants inscrits en L1 cette année me rend d'ailleurs plutôt optimiste, alors, pour conclure: la disparition des Lettres Classiques ou de la Philosophie est plus probable que celle de la Psycho, certes, mais il n'y a pas de raison majeure de s'en faire non plus à l'heure qu'il est, même si vous lisez sans doute les journaux comme moi et que certaines voix s'expriment pour remettre en cause, en général, l'existence des "petites" universités.

_________________
On vouvoie le Paradis et on tutoie l'Enfer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alcibiade
Moins nouveau


Nombre de messages : 14
Localisation : L3 philosophie
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: Onfray-Heidegger, ou Platon-Antisthène, cherchez l'intrus…   Mer 20 Sep 2006, 11:17

Vous avez réussi à rameuter davantage de troupes que l'année passée? Combien seront-ils en L1?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollodore
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 295
Promo : prof
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: Onfray-Heidegger, ou Platon-Antisthène, cherchez l'intrus…   Mer 20 Sep 2006, 11:30

alcibiade a écrit:
Vous avez réussi à rameuter davantage de troupes que l'année passée? Combien seront-ils en L1?
Rameuter est un bien grand mot, mais sans doute à peu près le même nombre que votre année.

_________________
On vouvoie le Paradis et on tutoie l'Enfer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alcibiade
Moins nouveau


Nombre de messages : 14
Localisation : L3 philosophie
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: Onfray-Heidegger, ou Platon-Antisthène, cherchez l'intrus…   Mer 20 Sep 2006, 19:14

peut-être un jour des cours de philo en amphi... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Onfray-Heidegger, ou Platon-Antisthène, cherchez l'intrus…   

Revenir en haut Aller en bas
 
Onfray-Heidegger, ou Platon-Antisthène, cherchez l'intrus…
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Être fondamental : entre Aristote et Heidegger.
» Les 5 solides de Platon
» Video N°33 Michel Onfray
» "platon et le mythe de la caverne" pour une nulle
» [Citations] Platon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les questions de cours et administratives :: Discussion-
Sauter vers: